NDDL Notre Dame Des Landes

 

Pour tous ceux qui me demandent ce qu'il en est sur cet aéroport de NDDL (Notre Dame Des Landes), voici quelques liens ou explications pour comprendre un peu mieux. Je mets tout en vrac, pas de mise en page, je fais confiance à votre intelligence.

Je vais essayer d'être objectif, dans la mesure où je suis pour cet aéroport, mais à Bouguenais... c'est à dire là où il est déjà. Ni pour ni contre, bien au contraire comme disait Coluche, mort il y a 30 ans en ce mois de juin...

Pour le bruit au dessus de Nantes, il n'y a qu'à aller à Clermont Ferrand, Nice, Strasbourg, Innsbruck, ou même Orly, moi qui ai habité Valenton pendant 19 ans...

Voici les statistiques de l'aéroport de Nantes actuellement, et celles de l'aéroport de Genève, qui ne possède qu'une seule piste.

https://www.gva.ch/fr/desktopdefault.aspx/tabid-244/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aéroport_de_Nantes_Atlantique

Deux pistes, comme à Orly, avec l'aérogare aux extrémités des pistes. En 1950, l'idée est excellente, mais en 2016, il y a l'EGTS

http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/developpement-durable-greentech-egts-fait-rouler-avions-electricite-47367/

Pour le bruit actuel, une solution :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Mise-en-oeuvre-de-procedures-de.html

Une page de Plein Ouest, page 9, qui indique la fermeture de l'aéroport actuel, ce qui permettra de construire des logements.

Ensuite, dans le même article, il est dit que la piste actuelle sera conservée... Plein Ouest avoue donc (on remercie sa franchise) que la piste actuelle sera maintenue. Plein Ouest est édité par la CCI de Nantes St-Nazaire, partenaire du projet NDDL.  Le rédacteur non relu n'est pas pour NDDL, ou alors il scie la branche sur laquelle il est assis...

je pose la question : un transfert comme le dit la consultation (ou referundum)  est proposé, oui ou non. mais un transfert, c'est quelque chose que l'on bouge en totalité. Or, c'est avoué, c'est la construction d'une seconde plateforme, en plus de l'existante. La question de la consultation est mauvaise, donc il n'a plus lieu d'être avec cette question.

Ensuite, il y aura de l'urbanisme, avec toujours la piste. Des habitations au pied de la piste?

http://nantesstnazaire.cci.fr/plein-ouest?article=/plein-ouest/amenagement-du-territoire/aeroport-booster-economique

Photo Google de l'aéroport actuel, avec la voie ferrée (en noir) qui passe à moins de 150 mètres de la sortie de l'aérogare. J'accuserais bien les dirigeants politiques d'avoir toujours refusé cet accès ferroviaire rapide (moins de 10 minutes en train, tram ou tramtrain) dans le but unique de faire construire NDDL. NDDL qui lui sera desservi par le tramtrain en 45 minutes. On aperçoit même l'ancien tracé de la ligne ferroviaire, ligne déplacée pour l'implantation de l'aéroport.

Je précise aussi que lors de la mise en service de NDDL, il y aura une majorité d'avions nouveaux, qui commencent à sortir des chaines de fabrications, avions aux nouvelles normes de bruit, il suffit d'aller écouter un A 380 au décollage, pour se rendre compte des progrès faits dans la réduction du bruit, et que ces avions sont encore plus silencieux qur l'A 380, comme les nouveaux A 320 néo, B 737 max, voire A 350 et Dreamliner, et futur A 330 max.

A écouter les taxis aussi, qui trouvent que la course Nantes NDDL sera beaucoup plus onéreuse, et que la SNCF se frotte déjà les mains pour ce nouvel aéroport, car trop loin du centre de Nantes, la SNCF va reprendre 85% du trafic aérien Paris Nantes...

Pour l'histoire, cet aéroport de NDDL est une suite de terrains achetés juste après 1945 pour faire une base de l'OTAN. Au début des années 60, suite à l'éviction de l'OTAN par De Gaulle, il a fallu trouver une utilisation. Edgar Pisani, feu Edgar Pisani, qui vient de mourir il y a quelques jours, avait, en 1965, alors ministre du plan sous De Gaulle, instauré cet aéroport, où les Concorde se seraient posés, et grâce à l'Aérotrain de Bertin, les passagers auraient été dispersés sur toute la France, afin de ne pas faire voler le Concorde au dessus des terres. On sait ce qu'il est advenu au Concorde et à l'Aérotrain. Le même Edgar Pisani, alors ministre du plan encore ,sous Mitterrand/Rocard, a, en 1988, retiré officiellement ce projet du plan. Mais que faire de tous ces terrains achetés depuis 1965?